Tout savoir sur le simulateur solde de tout compte

0
475
simulateur solde de tout compte comment calculer

Le monde du travail est régi par des lois incontournables. Ces derniers sont applicables pour réglementer la relation entre l’employeur et l’employé. De ce fait, le salarié détient des droits dès sa prise de poste jusqu’à la fin du contrat de travail. Avoir un solde de tout compte en fait partie. Il s’agit d’un document qui doit être remis par l’employeur lorsque le contrat de travail est rompu ou arrive à son terme dû à de nombreuses situations. La raison de la fin du contrat n’influe en rien le droit à la délivrance d’un solde de tout compte. Il est possible de faire recours à un simulateur solde de tout compte afin d’aboutir à des résultats exacts.

Qu’est-ce qu’un solde de tout compte ?

Le droit du travail regroupe toutes les normes juridiques régissant la relation entre l’employeur et l’employé. Son existence sert à encadrer cette relation dès sa formation, pour l’exécution et jusqu’à la fin du contrat de travail.

A cet effet, la délivrance d’un solde de tout compte fait partie des règles que l’employeur doit à son employé. Il s’agit d’un document qui mentionne tout la somme que l’employeur doit obligatoirement verser au salarié lorsque le contrat de travail arrive à son terme. L’argent peut être versé directement dans le compte en banque du bénéficiaire.

Le solde de tout compte est un droit pour l’employé

Pourquoi calculer le solde de tout compte ?

Le solde de tout compte est un droit pour l’employé qu’il acquiert dès son recrutement au sein de l’entreprise. Ce dernier est délivré par l’employeur à l’égard de l’employé dans les cas suivants:

  • Rupture conventionnel du contrat de travail
  • Démission de l’employé
  • Licenciement avec ou sans préavis
  • Départ à la retraite
  • Fin du contrat de travail (CDD)

Pourquoi recourir à un simulateur ?

Le calcul du solde de tout compte permet de prendre en considération le temps de travail, les différentes indemnités et avantages ainsi que le repos compensateur du salarié.

Le simulateur de solde de tout compte permet alors d’avoir la valeur de la somme d’argent que l’employé perçoit à son départ de l’entreprise. Elle peut varier d’un salarié à un autre car elle dépend de plusieurs facteurs. A titre d’exemple, lors d’une simulation, le calcul est différent pour l’employé à contrat de travail indéterminé et celui à contrat déterminé. De même pour le salarié ayant eu un préavis ou non lors d’un licenciement.

Les informations nécessaires pour une simulation

Les informations établies dans le contrat de travail sont requises pour le simulateur de solde de tout compte. L’employeur et l’employé sont alors tenus de bien rédiger le contrat de travail au nom de l’entreprise car il est le fondement de leur relation. De ce fait, chacun est au courant des engagements qu’ils prennent l’un envers l’autre.

Afin d’effectuer une simulation de solde de tout compte, l’employé doit donc être en connaissances des points suivantes:

  • Date de prise de poste dans l’entreprise (jour/mois/année)
  • Date de cessation du travail (jour/mois/année)
  • Type de contrat de travail
  • Salaire mensuel brute
  • Nombre de jours de congé non pris

 

Articles similaires

4.5/5 - (2 votes)

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici