Rayane Zéribi, un géant dans le milieu de l’entrepreneuriat

0
222
Rayane Zéribi, l’entrepreneur aux multiples facettes

Jeune entrepreneur, Rayane Zéribi exerce dans le domaine de la communication, des activités artistiques et la promotion des spectacles. Ce goût du challenge, Rayane l’a hérité de son père Karim Zéribi qui a su s’imposer avec brio dans le milieu farouche de la politique. Dans cet article, revenons sur le parcours de Rayane Zéribi, jeune entrepreneur aux idées novatrices.

Rayane Zéribi, qui est-ce ?

Rayane se lance très vite dans l’entrepreneuriat et crée sa première entreprise en 2013. Elle intervient dans les relations publiques et la communication. La société est entrée en cessation d’activités en 2014.

Rayane Zéribi a par la suite créé en 2016 la société BYLKA prod. Il s’agit d’une société à actions simplifiées (SAS) qui se spécialise dans les activités artistiques et les spectacles. Avec un capital social de 1000 €, la société est dirigée depuis le 03 novembre 2021 par Samir ZERIBI.

Depuis 2019, Rayane est co-fondateur de la plateforme midi/minuit qui diffuse du contenu basé sur la culture urbaine (rap, cinéma, Lifestyle, RNB, danse urbaine, etc.)

Rayane Zéribi, est-il l’héritier de Karim Zéribi ?

Né en 1966, le Karim Zéribi député est lui-même fils d’un cheminot et d’une aide-soignante. Il a 4 enfants au total. Rien ne laissait croire que le jeune Karim excellerait dans une carrière politique. Il renonce très tôt à ses études pour se dédier entièrement à sa véritable passion : le football. Des blessures (pubalgie et rupture des ligaments) vont cependant miner sa carrière professionnelle. Karim Zéribi sera alors contraint de renouer avec l’héritage familial (SNCF) :

  • Commercial à la société nationale des chemins de fers français (SNCF) ;
  • Une immersion dans le monde de la politique ;
  • La consécration en tant que député.

Ce parcours forge sa personnalité et son esprit de conquête.

La SNCF

Tout comme son père avant lui, Karim va passer le concours d’intégration de la SNCF. D’abord recruté comme agent commercial, il prend ses marques dans le militantisme syndical de 1994 à 1996.

L’immersion dans la politique

Karim s’intéresse aux thématiques liées à l’accès à l’emploi dans les quartiers défavorisés. Cette quête l’amènera à côtoyer la crème de la politique locale. Le ministre de l’Intérieur Jean-Pierre Chevènement en fait son poulain et le nomme conseiller technique. Il se verra confier par la suite les missions de secrétaire national du mouvement des citoyens puis de chef de mission. Il assume toutes ces fonctions avec brio et réussit à s’imposer comme une référence.

L’accomplissement

Fort de toutes les expériences engrangées dans son parcours, il est élu conseiller municipal à Marseille puis député.

Les Zéribi et la justice, qu’est-ce qui s’est réellement passé ?

Les Zéribi et la justice, qu’est-ce qui s’est réellement passé ?

Pour un rappel des faits, Karim Zéribi avait été mis en garde à vue puis écouté sur des faits. Il s’agissait d’une suspicion de recel, d’abus de confiance et d’abus de biens sociaux pour un montant de 100 000 € environ. Les autorités judiciaires soupçonnaient le député d’avoir utilisé cet argent pour financer ses élections. Aucun fait n’a été établi puisqu’il n’existait pas de preuves tangibles. La justice a renoncé aux poursuites. Aucune charge n’a été retenue contre lui jusqu’à ce jour.

Rayane Zéribi, tout comme son père a été pris à partie par la justice pour complicité. Mais rien n’a été prouvé de façon concrète et il a également été relâché.

Articles similaires

4.7/5 - (3 votes)

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici